Bonjour à tous, nous rencontrons actuellement des soucis d'inscription forum, pour toute demande, merci de contacter un administrateur. Merci pour votre compréhension. (Caprice)

 

Chapitre 9 - « La Gardienne (2ième Partie) »

« La gardienne (Partie 2) »







Tandis que Cysia était en train de raconter son histoire à ses amis, Sacha compris que sa mère n’était pas morte… La Crâ, en baissant la tête répondit que c’était bien exact mais, qu’elle ne savait tout de même pas où sa mère pouvait bien se trouver en ce moment, tout comme les autres créateurs disparus.

-- Benzoate : Comment tu sais tout ça Cysia ? s'interrogea-t-il.

-- Sacha : Tu as dis tout à l’heure que tu étais la gardienne des prismes d’Origines, en quoi consiste ton rôle exactement ?

-- Cysia : C’est difficile pour moi de tout avouer aujourd’hui, pour répondre à ta question Benzo, je connais tous ces détails car les créateurs ont été obligés de me mettre au courant des détails de la guilde, pour protéger adroitement leurs secrets.

-- Sacha : Répond-moi !

-- Cysia : Calme-toi, une question à la fois s’il te plait. Je suis la gardienne des Prismes d’Origines parce qu’il fallait quelqu’un pour les protéger si jamais les créateurs venaient à disparaître… Comme maintenant.

-- Benzoate : Pourquoi toi?

-- Cysia : Je ne sais pas vraiment, ils ne m’ont jamais vraiment expliqué. Ils m’ont expliqués en quoi mon rôle consistait, protéger la vie d’Origines et j’ai donc accepté. J’oeuvre pour la guilde depuis de nombreuses années, dans l’ombre, à m’occuper sans cesse des prismes des créateurs.

-- Sacha : Il s’est passé quoi pour que ma mère disparaisse ?

-- Cysia : C’est une autre chose que je ne vous ai pas dit… raconta-t-elle en baissant la tête, le visage plein de remords. Les créateurs sont directement reliés aux prismes, corps et âme, si un prisme disparaît de sa cachette, le créateur disparaît aussi.

-- Sacha : Donc, le prisme de ma mère a disparu ? Comment cela se peut-il ?

-- Cysia : J’ai failli à ma tâche, je me suis laissé distraire! répondit-elle en sanglot.

-- Benzoate : Tu t’ai laissée distraire par quoi ?..

-- Cysia : Par toi sombre idiot!.. Je ne voulais m’accrocher à personne dans la guilde en devenant la Gardienne, je voulais m’occuper à temps plein de la vie de notre guilde… Ce jours-là, lorsque tu es venu me parler, tout a changé… Nous sommes devenu amis… Que dis-je… Des frères et soeurs! Cela me faisait du bien d’être à tes côtés, nous avons livré bataille ensemble et j’ai oublié peu à peu de m’occuper des prismes à tous les jours. Tout ça, c’est à cause de moi!

-- Benzoate : Tu as le droit de vivre ta vie toi aussi! Les créateurs n’ont pas à t’obliger de quoique ce soit! Finalement, je suis bien content de ne plus être dans cette guilde de malheur! Maintenant que tu n’as plus de prisme à protéger, vis ta vie!

-- Cysia : Tu ne comprend pas Benzo! Je ne peux pas laisser tomber… Comme le disait Evil… « Origines un jour, Origines toujours! », nous ne pouvons pas renoncer comme ça, laissez notre famille sombrer dans le chaos, parce que, même si tu n’y crois peut-être plus en ce moment, tu seras toujours un Original, Sacha est la preuve que la guilde survie à travers le temps. Maintenant, arrête de te morfondre et aide-moi plutôt à les retrouver!

Tandis qu’une triste ambiance flottait dans l’air, Benzoate ne sachant plus quoi répondre, se tourna la tête, prit par son orgueil.

-- Benzoate :
Je refuse! Je ne fais plus partie de la guilde depuis longtemps et je vis très bien comme ça !

-- Cysia : Tu vois bien que c’est faux, je t’observe depuis longtemps car je n’arrivais pas à te quitter complètement, je me suis fait du sang d’encre pour toi. Dans le passé, tu avais de belles valeurs. Tu ne peux quand même pas oublier que nous nous sommes rencontrés grâce à la création d’Origines! hurla-t-elle, les larmes aux yeux.

-- Sacha : Arrêtez de vous chamailler ! Il faut retrouver la Laisse Spirituelle et sauver la guilde ! Nous n’avons pas le temps pour ces conneries !

Se tournant chacun le dos, Cysia commença à partir de son côté, Benzoate, la rage au ventre, refusa d’entendre raison et resta sur ses positions même s’il avait de la peine de voir une fois de plus partir son amie au loin.

Arrivée près des escaliers, la Gardienne entendit des cries venir d’en haut et ceux-ci s'intensifient jusqu’à ce qu’elle reçoive une flèche dans l’épaule. Cysia cria de douleur et appela à l’aide. Les deux hommes se précipitèrent vers elle pour la secourir. Benzoate eu des souvenirs du passé lorsque Cysia reçu une flèche et en est ‘’morte’’. Des larmes coulaient sur ses joues.

-- Benzoate : Revient ! Ne me laisse pas tomber une fois de plus ! dit-il avec ardeur en se positionnant devant elle pour la protéger des prochains projectiles.

Cysia lui hurla de ne pas faire ça, tandis que des bandits au loin décocha d’autres flèches en direction des trois aventuriers. Sacha, voulant sauver la Crâ, lui prit le bras pour l’apporter vers un lieu sûr. Celle-ci, ne voulant absolument pas s’enfuir poussa violemment le jeune Féca pour l’éloigner et prit Benzo par l’épaule pour le tirer derrière elle.

-- Cysia : C’est à mon tour de te protéger mon frère ! dit-elle fièrement.

Tandis que les flèches fût tirer, Benzoate vit la scène au ralenti, sa meilleure amie reçu des dizaines de flèches à travers son corps, les pointes perforant sa peau et sa chair pour s’arrêter à la sortie de l’autre extrémité. Elle tomba sur le sol et le Sram ne pu s’empêcher de hurler de colère!

Il se mit aussitôt invisible, sans que l’on ai eu le temps de voir où il était passé, on pouvait entendre d’effrayant cries de terreur en haut des escaliers. Le sang se déversait partout, sur les murs et le plancher, des litres et des litres de couleur rouge étendu partout, un massacre! Il en laissa un en vie pour lui demander ce que son groupe de bandit voulaient exactement.

-- Bandit : Nous avons été envoyé ici pour vous capturer ! S’il vous plaît, ne me faites pas de mal ! répondit-il en tremblotant de tout son corps.

-- Benzoate : Qui vous a envoyé exactement et qui voulait-il dans nous trois !?

-- Bandit : Nous ne l’avons pas su… Une lettre et des Kamas était à notre porte disant que si l’on capturait le jeune Féca prénommé Sacha, nous aurions le triple de l’argent une fois que nous l’aurions ramené dans notre planque ! S’il vous plaît, j’ai dis tout ce que je savais, ne me ….

Sans avoir le temps de terminer sa phrase, Benzoate lui planta une dague dans la gorge, le regardant s’étouffer et se vider de son sang.

Il redescendit immédiatement en bas pour prendre Cysia dans ces bras, elle se vidait elle aussi de son sang. Sacha tenta de la sauver en faisant comme la dernière fois mais il n’entendit aucune voix lui dire quoi faire, il se sentit impuissant face à la situation. Regardant Cysia dans les yeux, il ne pu s’empêcher de fermer les poings et de pleurer silencieusement en versant toutes les larmes qu’il avait dans le corps.

Le Sram, son frère et meilleur ami se mit à pleurer en lui disant qu’il regrettait ce qu’il avait dit :

-- Benzoate : Reste s’il te plaît ! Je veux que tu restes ! Je ne veux pas te perdre une seconde fois !

D’un souffle à moitié coupé et d’un corps meurtrie par les violentes blessures, Cysia toucha la joue du Sram en lui disant :

-- Cysia : C’était à mon tour de te protéger… Mon frère.


… À suivre ...

 

 
 
  |   394  |  Commentaires (2)  |  L'aventure de Sacha  |  Sacha